On mentionne souvent la longévité des yogis, certaines assertions pouvant être qualifiées de farfelues. En dépit de la mystification occasionnelle, on peut accorder crédit au lien entre yoga et longévité.

Une découverte des dernières années, d’ une équipe de recherche de l’Université de San Francisco, démontre que le yoga peut ralentir l’horloge biologique. Les chercheurs se sont demandés pourquoi les cellules vieillissent, meurent ou au contraire restent jeunes plus longtemps. La réponse se trouve dans la compréhension de l’ADN, en particulier des télomères, qui se trouvent tout au bout des chromosomes. Ces télomères raccourcissent chaque fois qu’une cellule se divise, elles sont en quelque sorte l’horloge qui détermine le temps de vie restant pour chaque cellule. Mais cela ne se passe pas toujours de la même façon et on a vu parfois un homme de 80 ans avec des télomères plus «jeunes» que ceux d’un homme de 30 ans. Un certain nombre de conditions de vie affecte les télomères, le plus importante étant le stress psychologique chronique, ensuite l’inflammation et une mauvaise alimentation.

Dean Ornish, le cardiologue bien connu qui fait depuis longtemps la promotion du yoga, de la relaxation et d’une alimentation saine pauvre en gras, s’est associé à l’équipe de recherche scientifique pour réaliser une étude. Un groupe d’adultes de 50 à 80 ans a pratiqué le yoga une heure par jour/ 6 jours par semaine pendant trois mois. Les résultats ne laissent aucune place à l’ambiguïté: déclin du mauvais cholestérol, de la pression sanguine, de la détresse émotionnelle et des pensées négatives.

Les résultats de la recherche ont été publiés à la fin 2008, et pour les onze scientifiques, cette découverte a des implications sur la longévité cellulaire, le renouvellement des tissus, la prévention des maladies et l’allongement de la durée de vie. Évidemment, ce que l’on se souhaite surtout, c’est de vivre en santé et joyeux le plus longtemps possible.

Article inspiré de The Science of Yoga, the Risks and the Rewards, William J.Broad.

Passionnant  pour les professeurs ou quiconque s’intéresse au Yoga et à son histoire.

Éliette Aubin

professeure de Hatha Yoga

Publicités

A propos yogafemmes

Professeure de yoga, formée initialement par Hervé Blondon de l'école Satyam, spécialisée par la suite en Yoga thérapeutique hormonal pour les femmes avec Dinah Rodrigues, du Brésil. Je transmets cette technique lors d'ateliers ponctuels, à Montréal et dans les régions du Québec. Croyant à la capacité de chaque personne d'agir positivement sur sa santé physique et mentale, je transmets les outils du yoga en les adaptant à la condition personnelle. J'offre également des ateliers thématiques reliant yoga et une autre discipline. Voir à ce sujet www.yogavoyageur.com, onglet ressourcement.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s