Les positions inversées, souveraines!

Les positions inversées: des postures reines

Dans la gamme de positions de base du yoga, les positions inversées devraient tenir une place de choix dans toute pratique. Certes, pour le débutant ou la personne ayant une condition physique qui l’empêche de tenir de longues minutes, la position sur la tête ou même la chandelle peuvent apparaître rébarbatives, sinon inaccessibles. Il n’en en rien. Et les introduire dans votre vie dès maintenant est un atout majeur pour votre santé et votre équilibre.

Toutes les positions inversées favorisent la circulation sanguine, apportent oxygène au cerveau, aident à la digestion et l’élimination, relâchent la pression dans les jambes, entrainent le retour du sang des veines vers le cœur, favorise l’élimination des déchets, stimulent le système nerveux et endocrinien.

Viparita ou la demi-chandelle stimule thyroïde et hypophyse, excellente contre les varices, favorise le sommeil

Sarvangasana ou position d’élévation sur les épaules stimule thyroïde et parathyroïdes, qui régularisent l’absorption du calcium, stimule système nerveux et digestif, favorise une expiration complète, annule stress mental et émotif.

Sirshasana ou position sur la tête revitalise, soulage l’anxiété et les tensions après une journée de travail devant un écran, repose les yeux, recommandé pour les problèmes reliés à l’asthme, au diabète et aux déséquilibres reliés à la ménopause.

Important: on apprendra la position sur la tête guidé par un professeur. En attendant on peut l’apprivoiser en prenant la position de l’enfant, puis rouler sur le sommet de la tête et soulever les fesses. Tenir quelques secondes à la fois et revenir en position de l’enfant.

Au besoin, un professeur vous guidera dans l’adaptation des positions inversées, en utilisant le mur et un bolster (serpentin ferme).

Alternative: à la maison, dos sur votre tapis, fesses collées contre le bas du mur, vous pouvez allonger les jambes au mur, mains sur le ventre ou bras ouverts, en respirant calmement. Puis ouvrir les jambes en V et garder la position pendant 3 à 5 minutes. Votre dos repose confortablement sur le tapis, vous ne fournissez pas d’effort pour tenir les jambes en l’air, vous tenez la position en respirant, simplement.  Favorable pour le système génito-urinaire, chez les hommes et les femmes.

Les positions inversées sont reliées à la capacité de voir les choses d’un autre angle, de modifier sa perspective plutôt que de rester dans des croyances figées.

Pour en savoir plus, vous trouverez un excellent article dans la revue Yoga Mondo, été 2011

Publicités

A propos yogafemmes

Professeure de yoga, formée initialement par Hervé Blondon de l'école Satyam, spécialisée par la suite en Yoga thérapeutique hormonal pour les femmes avec Dinah Rodrigues, du Brésil. Je transmets cette technique lors d'ateliers ponctuels, à Montréal et dans les régions du Québec. Croyant à la capacité de chaque personne d'agir positivement sur sa santé physique et mentale, je transmets les outils du yoga en les adaptant à la condition personnelle. J'offre également des ateliers thématiques reliant yoga et une autre discipline. Voir à ce sujet www.yogavoyageur.com, onglet ressourcement.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s